• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Mois National Prévention Alcool

Une initiative citoyenne française

© 2019 KATANA santé

    « ALCOOL & FOIE »

    Mis à jour : 13 nov 2019

    POURQUOI ? COMMENT ? QUE FAIRE ? QUE DIRE ? Toutes les questions que l’on se pose sur l’alcool... Et leurs réponses !


    Interview du Docteur Pascal MÉLIN - Hépatologue à l'hôpital de Saint-Dizier

    À partir de quelle dose l'alcool est-il dangereux pour le foie ? Dr P.M : La réponse va être brutale. L’association française pour l’étude du foie (AFEF) qui s’est réunie début avril répondait à la question sur les « MAF » (Maladie Alcoolique du Foie), la question qui s’est invitée était « A partir de quelles quantités consommées d’alcool y a-t-il un risque de MAF ? » La réponse est : « Il y a un risque dès le premier verre bu chaque jour », bien sûr cette position est difficile à tenir en France et 1 verre par jour amène un sur risque faible à 10 ans. On attend le texte des conclusions définitives et il semble que l’AFEF va s’approprier le discours gouvernemental « pour votre santé, 2 verres par jour et pas tous les jours » mais il y a une mortalité hépatique significativement différente à 10 ans à partir de 1 verre par jour … Alors merci « MOIS SOBRE ».

    Quelles sont les conséquences d'une consommation élevée d'alcool sur le foie ? Dr P.M : C’est quoi une consommation élevée ? Difficile de répondre. A consommation d’alcool égale, un foie de 30 ans ne supportera pas de la même façon qu’un foie de 60 ans, la régénération n’est pas la même ! Pour répondre à cette question, je vous propose une réponse concernant la cirrhose (qui est la maladie hépatique la plus connue en lien avec l’alcool). Pour faire une cirrhose, en moyenne : > il faudra 10 à 20 ans pour une femme avec une consommation moyenne de 30 grammes d’alcool pur/jour ; > il faudra 20 à 40 ans pour un homme avec une consommation moyenne de 60g/jour. Il n’y a donc pas d’égalité homme/femme, pour faire une cirrhose, il y a donc un rapport de ¼.

    Que se passe-t-il concrètement au niveau du foie lorsqu'on consomme de l'alcool ? Dr P.M : L’alcool ne se transpire pas, ne s'urine pas (même si la bière fait « pisser » et n’est pas mieux toléré si on mange. NON ! L’alcool est éliminé par le foie, et globalement le foie doit transformer l’alcool en graisse (10 verres, c’est 100 grammes d’alcool pur, il faut les transférer en 100 grammes de graisse). Regardez une demie livre de beurre, coupez-la en deux et demandez-vous comment fait votre foie. 1- L’alcool doit être transformé en graisse. 2- L’alcool fait des dégâts en passant par le foie, il faut alors que le foie se régénère … Le foie se régénère mieux s’il est agressé en petites quantités, tous les jours, plutôt qu’une grosse quantité le week-end. 40 grammes par jour pendant 7 jours fait moins de mal que 140 grammes pendant le WE (samedi + dimanche). Donc le binge drinking (défonce expresse) fait plus de mal au foie que la consommation régulière. Il y a une balance entre fibrose (lésion) et régénération, la balance bouge mais elle doit toujours revenir à l’équilibre.

    74 vues