• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Mois National Prévention Alcool

Une initiative citoyenne française

© 2019 KATANA santé

    « ALCOOL & MICROBIOTE »

    Mis à jour : 26 sept 2019

    Le saviez-vous ?



    Nous ne sommes pas tous égaux devant la toxicité de l’alcool sur le foie. A consommation d’alcool équivalente, seuls certains gros buveurs vont développer une maladie hépatique. Des scientifiques ont montré que ces différences dépendent en grande partie du microbiote intestinal [1-2]. En effet, les patients qui présentent un déséquilibre du microbiote intestinal (dysbiose) sont ceux chez qui l’on retrouve une hépatite alcoolique.

    Par ailleurs, une consommation excessive d’alcool entraîne une dysbiose du microbiote buccal. Une étude a montré une baisse de certaines bactéries entraînant une inflammation de la muqueuse gingivale et une augmentation d’autres bactéries qui sont en cause dans les parodontites en cas de forte consommation d'alcool [3].


    Vous pouvez retrouver l'interview du Dr Richard HADDAD - Spécialiste en Médecine Générale et en nutrition à Levallois Perret - Auteur de « L'hôte secret de l’intestin : le Microbiote » aux Editions Alpen.


    1-M. Llopis, A. M. Cassard, L. Wrzosek, L. Boschat, A. Bruneau, G. Ferrere, V. Puchois, J. C. Martin, P. Lepage, T. Le Roy, L. Lefèvre,B. Langelier, F. Cailleux, A. M. González-Castro, S. Rabot, F. Gaudin, H. Agostini, S. Prévot, D. Berrebi, D. Ciocan, C. Jousse, S. Naveau, P. Gérard, G. Perlemuter, INTESTINAL MICROBIOTA CONTRIBUTES TO INDIVIDUAL SUSCEPTIBILITY TO ALCOHOLIC LIVER DISEASE, Gut - gutjnl-2015-310585 - Published Online First: 7 December 2015 http://gut.bmj.com/content/early/2015/12/07/gutjnl-2015-310585.full

    2-Veronika B. Dubinkina, Alexander V. Tyakht, Vera Y. Odintsova, Konstantin S. Yarygin, Boris A. Kovarsky, Alexander V. Pavlenko, Dmitry S. Ischenko, Anna S. Popenko, Dmitry G. Alexeev, Elena N. Ilina, Vadim M. Govorun, Microbiome. 2017; 5: 141.

    3-Xiaozhou Fan et al., « Drinking alcohol is associated with variation in the human oral microbiome in a large study of American adults. », Microbiome, 6 (59), avril 2018.