« Quel bénéfice possible si je diminue ma consommation d’alcool ? JE PRÉSERVE MON CERVEAU »

POURQUOI ? COMMENT ? QUE FAIRE ? QUE DIRE ? Toutes les questions que l’on se pose sur l’alcool... Et leurs réponses !


Interview du Dr Jean-Luc SALADIN, Médecin généraliste et Conseiller municipal de la ville du Havre

Quel est l’impact d’une consommation excessive d’alcool sur le cerveau ?

Dr J-L.S : L’alcool altère la mémoire, la capacité à s’organiser et à percevoir les émotions des autres, et favorise le risque de démence.


Pour quelles raisons ?

Dr J-L.S : Les aires préfrontales cérébrales sont reliées au reste du cerveau par des fibres nerveuses myélinisées. L'influx nerveux circule à 300 kilomètres/heure dans une fibre myélinisée et à 3 km/heure dans une fibre non myélinisée. Or, l’alcool dissout la myéline. Résultat : les aires préfrontales sont mal reliées au reste du cerveau, d’où un mauvais fonctionnement. Les aires préfrontales sont le cerveau du cerveau, elles se développent considérablement quand on passe du singe à l’homme, elles sont nécessaires pour qu’il y ait vraiment respect de l’autre, mémorisation, projection vers le futur, maîtrise de soi, capacité à corriger ses erreurs, maintien d’objectifs. Petit à petit avec l’alcool la mémoire personnelle se dégrade, on ne souvient pas bien de ce que l’on a bu, on ne perçoit plus les émotions des autres, on devient odieux, on n’est plus capable de bien s’organiser, et on ne s’en rend pas compte. Les photos ci-dessous permettent de visualiser la substance blanche du cerveau. Celle-ci représente les fibres qui relient les différentes structures cérébrales. En haut, il s’agit du cerveau d’une personne consommant peu d’alcool et en bas, celui d’un consommateur excessif. On voit que chez le consommateur excessif, la substance blanche a fondu et que les ventricules au milieu du cerveau se sont agrandis.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Mois National Prévention Alcool

Une initiative citoyenne française

© 2019 KATANA santé