• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Mois National Prévention Alcool

Une initiative citoyenne française

© 2019 KATANA santé

    L'ALCOOL & LES MÉDICAMENTS

    Mis à jour : 13 nov 2019

    Le saviez-vous ?


    L’alcool et les médicaments s’influencent l’un l’autre. L’alcool perturbe l’action de certains médicaments et parallèlement, certains médicaments amplifient les effets de l’alcool. De plus, l’action de l’alcool sera différente selon les traitements :

    • L’alcool retarde l’élimination de certains médicaments et prolonge ainsi leur présence dans l’organisme, ce qui amplifie leurs effets, mais également leurs effets indésirables. • A l’inverse, l’alcool limite l’absorption d’autres médicaments et/ou accélère leur élimination, ce qui diminue leur efficacité. Enfin, certains médicaments ralentissent l’élimination de l’alcool dans l’organisme, renforçant ainsi ses effets.

    Ces influences mutuelles expliquent pourquoi il est fortement déconseillé, voire interdit, de boire de l’alcool quand on est sous traitement médicamenteux.


    Avec quels médicaments faut-il absolument éviter de boire de l'alcool ?

    • Les médicaments qui agissent sur le système nerveux central, comme les somnifères, les anxiolytiques, les antidépresseurs, les antalgiques, les antihistaminiques... Car leur association avec l’alcool augmente leur effet sédatif (somnolence) et donc diminue la vigilance et les réflexes.

    • Les médicaments qui provoquent un effet antabuse (rougeurs, vomissements, palpitations), comme certains antibiotiques, certains antidiabétiques et certains anti-infectieux.


    Laisser un intervalle de plusieurs heures entre la prise de médicaments et celle d'alcool est-il bénéfique ? Non, car les effets d’un médicament peuvent être perturbés même si plusieurs heures séparent la prise d’alcool de celle du médicament.