« LES MOTS POUR LE DIRE »

Parce que l’alcool est associé à la fête et à la convivialité, parce qu’une forte pression sociale incite à boire, parce que celui qui ne boit pas est vite catalogué « pas très fun », il est difficile d’avouer (et de s’avouer) que sa consommation est trop élevée. Aujourd’hui encore, le sujet reste tabou.




Comment et à qui en parler ?


Ce sont les questions que nous avons posées à Anne PIPON-DIAKHATE, infirmière spécialisée en addictologie. Vous pourrez lire ses réponses dans notre rubrique "Interview".

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Mois National Prévention Alcool

Une initiative citoyenne française

© 2019 KATANA santé